Image communauté d'agglomération Caux vallée de Seine, CVS
  • Le concours selfie du Quinzo se poursuit - News - Caux Seine agglo

    Le concours selfie du Quinzo se poursuit

    Retrouvez son règlement de participation

    En savoir plus

  • Exposition à Muséoseine : « le dernier vol du Latham 47  - News - Caux Seine agglo

    Exposition à Muséoseine : « le dernier vol du Latham 47 

    Du 1er juin au 30 novembre 2018 !

    En savoir plus

  • Il est déjà l'heure de penser à la rentrée 2018 ! - News - Caux Seine agglo

    Il est déjà l'heure de penser à la rentrée 2018 !

    Rendez-vous personnalisés de juin à août à la Maison de services au public

    En savoir plus

  • Convention commerce entre Caux Seine développement et Bolbec - News - Caux Seine agglo

    Convention commerce entre Caux Seine développement et Bolbec

    Valorisation et redynamisation des commerces de proximité

    En savoir plus

  • Inscriptions au transport scolaire 2018-2019 - News - Caux Seine agglo

    Inscriptions au transport scolaire 2018-2019

    Du 4 juin au 31 juillet 2018 !

    En savoir plus

Aides au logement

Actualités

Le Programme Local de l'Habitat pour 2016-2021

Caux Seine agglo a adopté en conseil communautaire le 26 septembre 2017 son Programme Local de l’Habitat (PLH) Caux vallée de Seine 2016-2021 avec modification simplifiée.

En effet, au 1er janvier 2017, neuf communes ont intégré le territoire communautaire : Alvimare, Cléville, Cliponville, Envronville, Foucart, Hattenville, Terres-de-Caux (Auzouville-Auberbosc, Bennetot, Bermonville, Fauville-en-Caux, Ricarville, Saint-Pierre-Lavis et Sainte-Marguerite-sur-Fauville), Trémauville et Yébleron.

Suite à cet élargissement du périmètre, Caux Seine agglo a dû mener une procédure de modification simplifiée de son Programme Local de l’Habitat 2016-2021.

Pour en savoir plus, consultez la page du Programme Local de l’Habitat.

 

 

Mise en place d'une aide à l'accession sociale à la propriété

Partant du constat qu’il est difficile pour certains ménages de devenir propriétaires du fait de leurs ressources modestes, Caux Seine agglo a décidé de mettre en place une aide financière afin de faciliter l’accession à la propriété, à l’attention des ménages accédant à la propriété en Caux vallée de seine.

Il s’agit d’une aide de 4 000 €, versée directement au notaire et déduite du prix de vente total.

Le versement de cette aide est soumis à un certain nombre de conditions.

4 000 € versés à 21 ménages en 2017

Le 21 décembre 2017, Caux Seine agglo organisait un moment de convivialité à destination des familles qui ont reçu chacune un chèque de 4 000 € pour soutenir leur projet immobilier.

21 ménages ont bénéficié en 2017 de l’aide à l’accession à la propriété dans le cadre du Programme Local de l’Habitat Caux vallée de Seine 2016-2021. En 2018, le dispositif se poursuit.

Pour en savoir plus, consultez la page Aides à l'accession.

 

 

Lettre de l'observatoire de l'Habitat n°5 !

Un univers du logement coupé en deux ?

Le discours collectif distingue clairement le logement privé d’un côté, le logement social de l’autre.

Ce clivage pourrait laisser penser que l’univers du logement est coupé en deux : les familles plus aisées d’une part, les autres ailleurs.

Si l’on s’en tient à des aspects plus réglementaires et administratifs, on peut dire que les différences entre un logement social et un logement privé tiennent principalement à leurs conditions d’accès, aux loyers pratiqués, à la durée du bail et aux cas de résiliations à l’initiative du bailleur.

Si l’on s’en tient aux ressources des occupants en revanche, la coupure est moins nette. Logement privé, logement social sont deux sphères qui se rencontrent… En effet, à ce jour en Caux vallée de Seine, les plafonds de ressources rendent éligibles au logement social 60 % de la population… alors que n’y sont hébergés que 20 % des habitants de l’agglomération. Où sont les autres ? Ils sont dans le parc privé.

Ainsi le parc privé, ses propriétaires et ses gestionnaires partagent avec l’État, les sociétés d’HLM et les collectivités, la mission de loger les ménages les plus fragiles.

Ce parc privé offre en définitive de multiples facettes : cela valait bien qu’on lui consacre un numéro de la Lettre de l’Observatoire de l’Habitat.

Pour la consulter : Lettre de l’observatoire n°5

Les anciennes lettres de l’observatoire restent consultables :
Lettre de l’observatoire n°1 : Zoom sur le parc de logements locatifs aidés - juin 2014
Lettre de l’observatoire n°2 : Le logement, facteur d'activité et d'attractivité - mars 2015 
Lettre de l’observatoire n° 3 : Un nouveau PLH en ligne de mire - octobre 2015
Lettre de l’observatoire n° 4 : L’attribution des logements sociaux - mars 2016

 

 

Une extension du Prêt à Taux Zéro.

Depuis le 1er janvier 2016 le PTZ a été simplifié et élargi. Désormais, il est ouvert dans deux situations : soit en cas d’acquisition ou de construction en neuf, soit en cas d’acquisition dans l’ancien avec travaux si ces derniers représentent 25 % du coût total de l’opération.

De plus les plafonds de revenus ont été augmentés, et le remboursement du prêt peut être différé de 5, 10 ou 15 ans selon les revenus.

Le PTZ peut financer l’achat d’un logement dans le neuf jusqu’à 40%.

 

Aides financières dans le cadre d’une rénovation énergétique

Dans le cadre de la rénovation énergétique de leur logement des habitants de Caux Seine agglo ont décidé d’isoler leurs combles, de poser une VMC Hygro B, ainsi que de procéder au remplacement de leur couverture.

L’ensemble de ces travaux a coûté 18 000 €, cependant ils ont été subventionnés à plus de 80%.par l’ANAH et Caux Seine agglo, dans le cadre du Programme d’Intérêt Général de l’agglomération, ce qui laisse au ménage un reste à charge de 3 000 €.

Ces travaux devraient permettre une économie de 450 €/an, grâce à une diminution des factures de chauffage et d’eau chaude. Ce gain financier pour le ménage s’ajoute à la réduction de l’émission des gaz à effet de serre.

Logement situé à Saint-Nicolas-de-Bliquetuit :

 

 

Nouvel opérateur pour le suivi des aides financières pour améliorer son logement : SOLIHA !

Depuis le 6 juin 2017 et dans le cadre de son 4ème Programme d’Intérêt Général (PIG) 2017-2020, Caux Seine agglo a retenu l’opérateur SOLIHA pour accompagner gratuitement les habitants dans leurs projets de travaux et leur recherche de financements.

Pour en savoir plus, consultez la page Aides à la rénovation

 

 

Logement social : en Caux vallée de Seine 70% des ménages peuvent y prétendre !

Le logement social a bien évolué depuis quelques années. Finies les grands tours et les cités vieillissantes, désormais place au neuf, au Bâtiment Basse Consommation (BBC) et aux pièces spacieuses.

Les bailleurs sociaux et les collectivités travaillent ensemble à la construction de logements performants répondant aux exigences actuelles des habitants.

Les logements du parc public sont de fait accessibles à une majorité de la population, sous conditions de ressources.
Habiter dans un logement social, c’est consacrer un budget plus petit à son logement pour gagner en pouvoir d’achat ou en capacité d’épargne !

Vous êtes à la recherche d’un logement ? Déposez une demande sur le site www.demande-logement-social.gouv.fr ou dans votre mairie.

Pour en savoir plus : suivez ce lien !