Image communauté d'agglomération Caux vallée de Seine, CVS
  • Hackathon — sureté et cybersécurité - News - Caux Seine agglo

    Hackathon — sureté et cybersécurité

    Etudiants, développeurs, designers, marketing, business developper, porteurs de projets… Inscrivez-vous !

    En savoir plus

  • Grand débat national  - News - Caux Seine agglo

    Grand débat national

    Consultez les dates des réunions publiques près de chez vous !

    En savoir plus

  • Ouverture d’un espace de coworking sur Caux Seine agglo ! - News - Caux Seine agglo

    Ouverture d’un espace de coworking sur Caux Seine agglo !

    Startupers, travailleurs nomades, consultants... Installez-vous à l’Abbaye du Valasse à Gruchet-le-Valasse

    En savoir plus

  • Fermeture de la RD 110 entre le bac de Quillebeuf et le rond-point d’entrée de ville de ND-de-Gravenchon/PJ2S - News - Caux Seine agglo

    Fermeture de la RD 110 entre le bac de Quillebeuf et le rond-point d’entrée de ville de ND-de-Gravenchon/PJ2S

    À compter du 1er février 2019

    En savoir plus

  • Prospections archéologiques sur Caux Seine agglo du lundi 18 au vendredi 22 février 2019  - News - Caux Seine agglo

    Prospections archéologiques sur Caux Seine agglo du lundi 18 au vendredi 22 février 2019

    Sur les traces de Juliobona

    En savoir plus

News : Prospections archéologiques sur Caux Seine agglo du lundi 18 au vendredi 22 février 2019

Le 08/02/2019 à 17h00

Prospections archéologiques sur Caux Seine agglo du lundi 18 au vendredi 22 février 2019  - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

Du lundi 18 au vendredi 22 février 2019 des prospections géo-radar auront lieu sur le territoire de Caux Seine agglo. 

Ces prospections ont pour objectif de cartographier le sous-sol de Lillebonne et ainsi révéler les potentiels vestiges archéologiques.

Entre 3.2 et 4 hectares seront analysés du 18 au 22 février 2019 :
- Le stade Pierre de Coubertin de Lillebonne,
- le parking Pierre de Coubertin de Lillebonne,
- le jardin Jean Rostand de Lillebonne,
- les thermes de Lillebonne,
- et la place Felix Faure de Lillebonne.

Le travail sur la place Coubertin et la place Felix Faure se tiendra en deux étapes afin de réduire l’impact sur les automobilistes et permettre une circulation et stationnement alternés.
 

Prospection géo-radar ? 

C’est une démarche peu courante et qui nécessite de faire intervenir une entreprise spécialisée venant d’Espagne. Un appareil d’1m20 de long sur 4 roues dirigé par un membre de l’équipe enverra des ondes sur plusieurs mètres de profondeur pour identifier les vestiges enfuis. Après quelques semaines d’analyse, une cartographie du sous-sol de Lillebonne pourra être restituée.

L’étude réalisée sur Lillebonne permettra d’enrichir les données existantes sur la ville gallo-romaine de Juliobona et ainsi faire avancer les projets de valorisation portés par Caux Seine agglo.

Pour en savoir plus

Le public et les habitants de Lillebonne intéressés et curieux de la démarche pourront se rendre au musée Juliobona de Lillebonne qui tiendra trois permanences « Qu’est-ce que la prospection géophysique ? A quoi ça sert ? Qu’espère-t-on trouver ? » de 14h à 16h le lundi 18, mercredi 20 et vendredi 22 février. Les médiateurs du musée seront présents pour répondre à toutes les interrogations.

L’agglomération souhaite prospecter le sous-sol de la place Felix Faure qui présente un potentiel intéressant et cohérent en rapport avec l’histoire de Juliobona. Au vu de l’intérêt de la démarche, la ville de Lillebonne s’est associée à ce travail de recherche afin d’élargir le périmètre de prospection. La ville de Lillebonne est un partenaire incontournable sur le projet Juliobona, cité antique sur la Seine.

La prospection géo-radar va compléter les documents, les échanges et témoignages des habitants de Lillebonne mais également le travail de Jérôme Spiesser, chargé d’étude en archéologie de Caux Seine agglo et l’aider dans l’élaboration de la cartographie de Juliobona.
Elle va permettre notamment de délimiter l’hyper centre romain, de donner plus d’informations sur le port, les thermes, le château et d’avoir un plan complet du théâtre romain dont l’on sait qu’une partie est encore sous la route.

Rendez-vous d’ici quelques semaines pour les résultats.

En attendant, voici la vidéo réalisée sur le site de Valogne, dans la manche, sur un site archéologie encore enfouis. Une cartographie a ainsi pu être faite et apporter de précieuse information : voir ici

Parteger sur Facebook