Image communaut� d'agglom�ration Caux vall�e de Seine, CVS
  • Rendez-vous musical - News - Caux Seine agglo

    Rendez-vous musical

    Concert du nouvel an 2021 du conservatoire de Caux Seine agglo

    En savoir plus

  • Michelle, 81 ans, première vaccinée du centre implanté à Lillebonne - News - Caux Seine agglo

    Michelle, 81 ans, première vaccinée du centre implanté à Lillebonne

    Au centre de vaccination à Lillebonne

    En savoir plus

  • Le Point d'accès au droit devient le Point justice - News - Caux Seine agglo

    Le Point d'accès au droit devient le Point justice

    Le PAD change de nom

    En savoir plus

  • Tri des déchets : - News - Caux Seine agglo

    Tri des déchets :

    Une campagne d’affichage fleurit pour un meilleur tri

    En savoir plus

  • Distribution de sacs poubelle pour les habitants ne disposant pas de bacs roulants - News - Caux Seine agglo

    Distribution de sacs poubelle pour les habitants ne disposant pas de bacs roulants

    A partir du 25 janvier 2021

    En savoir plus

  • Caux Seine agglo vous présente ses vœux pour 2021 ! - News - Caux Seine agglo

    Caux Seine agglo vous présente ses vœux pour 2021 !

    Virginie Carolo-Lutrot s’adressera à la population sur les réseaux sociaux

    En savoir plus

  • Covid : fermetures, ouvertures et modifications d'horaires des services - News - Caux Seine agglo

    Covid : fermetures, ouvertures et modifications d'horaires des services

    sur le territoire Caux Seine agglo

    En savoir plus

  • Des personnels soignants retraités bénévoles toujours recherchés - News - Caux Seine agglo

    Des personnels soignants retraités bénévoles toujours recherchés

    pour le centre de vaccination

    En savoir plus

News : Inauguration de la conduite d’évitement

Le 30/06/2020 à 00h00

Inauguration de la conduite d’évitement - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

Ce mardi 30 juin, Jean-Claude Weiss, Président de Caux Seine agglo a inauguré aux côtés de Didier Péralta, Conseiller régional de Normandie et de Franck Leroy, Chef du service investissement collectivités industrie de l’agence de l’eau Seine aval, la conduite d’évitement visant à protéger la ressource en eau potable sur le Nord du territoire de Caux Seine agglo.

En effet, Caux Seine agglo apporte aujourd’hui le point final à un projet initié dans les années 80 visant à rediriger les effluents traités des stations d’épuration de la partie amont du bassin versant vers la partie aval de la rivière du Commerce, où la capacité de dilution est satisfaisante et où il n’existe pas de connexion avec la nappe d’eau souterraine qui alimente les foyers en eau potable.

 

Un projet tout aussi ambitieux que nécessaire : 11km de canalisation, une traversée de chemin de fer, des passages en zones urbaines d’habitat dense…

En octobre 2018, démarrent alors les travaux, confiés au groupement d’entreprises SOGEA/SADE.

La canalisation est posée depuis la commune de Bolbec, au pied de la Côte Perrel, jusqu’au fossé de rejet de la zone industrielle de Port-Jérôme au lieu-dit les Surelles situé à Lillebonne, soit un linéaire de 11 200 m.

Une bâche de reprise, visant à stocker les effluents des 3 STEP qui seront ensuite dirigés en gravitaire vers l’exutoire, est implantée sur la commune de Gruchet le Valasse.

Le tracé de la conduite d’évitement et la nature des zones traversées ont contraint les équipes à faire face à plusieurs contraintes de taille :

De nombreuses contraintes ont été rencontrées lors des travaux :

  • Interaction avec d’autres projets :
    • transfert des lagunes de Rouville-Raffetot, Bernières et Bolleville mené par Caux Seine agglo,
    • travaux départementaux d’aménagement de la RD173 à Lillebonne,
  • Travaux en terrains privés :
    • mise en œuvre de servitudes de passage,
  • La présence de zones humides sur le tracé :
    • un suivi par un écologue a été réalisé,
  • Une traversée de voie SNCF sur la commune de Gruchet le Valasse :
    • l’instruction de la notice technique pour le fonçage sous la voie SNCF a été longue mais a abouti à un passage de la conduite sous la voie en novembre 2019 (travaux effectués de nuit),
  • Le passage dans des secteurs urbanisés notamment dans l’avenue Bettencourt à Lillebonne :
    • le passage dans cette rue a été difficile de par son habitat très dense et par la présence de nombreux réseaux.

 

 

Mise en service

La conduite d’évitement est en place depuis fin 2019 ; les travaux restants, interrompus en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, sont désormais terminés. Les premiers essais vont ainsi pouvoir avoir lieu pour une mise en service à la fin de l’été 2020.

 

Financement de l’opération

Le montant global de l’opération s’élève à plus de 7 M€ HT.

Les travaux ont été subventionnés par :

  • l’Agence de l’Eau Seine Aval, via une avance à taux 0 de 600 690€ ainsi qu’une subvention de 1 933 864€,
  • la Région Normandie à hauteur de 1 million d’euros HT,
  • une participation financière des industriels :
    • Oril industrie : à hauteur de 25% de l’investissement total, soit 1,790 millions d’euros. Ce projet de préservation de la ressource est parfaitement en phase avec la politique RSE de l’entreprise : assurer la préservation de l’environnement tout en permettant le développement économique sur le territoire,
    • EURIAL : 90 000€ HT.
    • Ces mêmes industriels participeront aux frais de fonctionnement.

 

Le solde étant pris en charge par Caux Seine agglo, soit 1 940 000€ HT.

 

Aboutissement d’un projet vieux de 40 ans

Au début des années 80, le département de Seine-Maritime et la Direction Départementale de l’Equipement (DDE) mandatent une étude hydrogéologique sur le bassin versant du Commerce dans le but d’établir des objectifs de qualité pertinents de la rivière. Ces travaux mettent en lumière une ré-infiltration de la rivière du Commerce dans la nappe d’eau potable, au niveau de la faille Lillebonne-Fécamp.

La rivière du Commerce accueille actuellement des rejets d’effluents industriels traités, mais compte tenu du faible débit du cours d’eau, la dilution des effluents n’est pas assez importante et la qualité du cours d’eau s’en trouve dégradée. Les travaux de la conduite d’évitement ont donc pour objectif d’améliorer la qualité du cours d’eau, et de fait la reconquête des espèces aquatiques dans le milieu.

 

Les origines de la conduite d’évitement

Pour répondre aux préconisations prescrites suite à cette étude hydrogéologique, les pouvoirs publics locaux de l’époque décident de créer une conduite d’évitement, reprenant les effluents traités des stations d’épuration de la partie amont du bassin versant afin de les déverser dans la partie aval de la rivière du Commerce, [en l’occurrence au lieu-dit les Surelles à Lillebonne] où la capacité de dilution est satisfaisante (les rendements des stations d’épurations n’étant jamais de 100%, la dilution reste indispensable) et où il n’existe pas de connexion avec la nappe d’eau souterraine.


Calendrier :

  • 2003 :
    • le Syndicat Mixte de Port-Jérôme mandate une première maîtrise d’œuvre pour la réalisation de l’ouvrage,
    • le projet de requalification de la RD173, mené par le Département, impacte le tracé de la conduite d’évitement,
    • Arrêt des études.
  • 2012 :
    • Une campagne nationale de recherche de micropolluants dans les eaux destinées à la consommation humaine, menée par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES), met en évidence un niveau anormal de nitrosamines au regard des normes de potabilité dans la nappe d’eau souterraine,
    • Concomitamment, le Département abandonne son projet d’élargissement de la RD173, trop onéreux, et recentre alors le projet de requalification de la RD173 sur la sécurisation de l’axe.
    • Ainsi, dans le cadre de sa compétence en matière de préservation de la ressource en eau potable, Caux Seine agglo relance le projet : lancement d’une nouvelle maîtrise d’œuvre pour la création d’une conduite d’évitement reprenant les effluents traités d’ORIL Industrie sur la commune de Bolbec, les effluents traités de la station d’épuration de Gruchet le Valasse et de l’usine EURIAL ULTRA FRAIS sur la commune de Gruchet le Valasse. La maîtrise d’œuvre est confiée au groupement IRH/HYDRATEC.
  • Octobre 2018 : lancement des travaux

 

Crédit photos : ©Communication Caux Seine agglo

 

Découvrez ci-dessous le mécanisme de la conduite d'évitement en fonctionnement :

  

 

 

Parteger sur Facebook