Image communaut� d'agglom�ration Caux vall�e de Seine, CVS
  • Dispositif Denormandie - News - Caux Seine agglo

    Dispositif Denormandie

    Aide à la rénovation de l’habitat

    En savoir plus

  • Exercice PPI – Zone de Port-Jérôme-sur-Seine - News - Caux Seine agglo

    Exercice PPI – Zone de Port-Jérôme-sur-Seine

    Jeudi 1er juillet 2021 – à PJ2S et alentours : exercice PPI grandeur réelle

    En savoir plus

  • Consommez malin grâce à l’indice de réparabilité ! - News - Caux Seine agglo

    Consommez malin grâce à l’indice de réparabilité !

    Il vous aidera à économiser, allonger la durée de vie de vos produits ainsi qu’à agir de manière éco-responsable.

    En savoir plus

News : Toutes voiles sur Quillebeuf, exposition temporaire d’ouverture

Le 04/06/2021 à 10h00

Toutes voiles sur Quillebeuf, exposition temporaire d’ouverture - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

MuséoSeine, à l’occasion de sa réouverture, vous invite à une immersion dans le riche passé maritime de la petite bourgade de Quillebeuf. Vous apprendrez le rôle clé que tenaient les Quillebois, placés sous la haute protection du Royaume de France.

C’est de nouveau le temps des musées ! Et après huit mois de fermeture, les équipes de MuséoSeine sont ravies de pouvoir proposer à ses publics une belle nouveauté. Elles ouvrent en effet leur nouvelle exposition temporaire, véritable invitation au voyage le long des méandres de la Seine avant son endiguement. Toutes voiles vers Quillebeuf ! Une position stratégique jusqu’à la fin du XVIIIe siècle vous est généreusement présentée jusqu’au 30 novembre 2021.

La genèse de cette exposition ? Une rencontre, il y a plusieurs années déjà, avec Pierre Lair-Frémont, un ingénieur chimiste à la retraite qui s’est plongée avec délectation dans sa généalogie maternelle où pas moins d’une dizaine de capitaines au long cours apparaissent génération après génération. Leur point commun : tous étaient originaires de Quillebeuf. L’envie de dédier à cette bourgade de bord de Seine une exposition pour relater son riche passé maritime s’est vite imposée.

Un puissant verrou pour la navigation

« Ce village avait une position stratégique sur le fleuve avant son endiguement. Quillebeuf, c’était une langue de terre qui s’avançait sur la Seine. Le passage navigable était ici beaucoup plus étroit. De fait, elle était en mesure de contrôler toute la navigation, celle des bateaux amis comme celle de nos ennemis, les Anglais. Le Royaume de France a vite compris son intérêt à privilégier les Quillebois pour assurer sa protection. Il ne fallait surtout pas qu’ils aient envie de trahir leur patrie. De nombreux privilèges leur ont donc été accordés : exonération de certaines taxes, monopole sur le pilotage…Quillebeuf est ainsi devenu un village d’importance entièrement tourné vers la navigation », relate Stéphanie Gobert, coordinatrice des publics des musées de Caux Seine agglo.

La ville actuelle forte de 847 habitants conserve les traces de cette fabuleuse histoire : nombreuses façades des maisons et bâtiments portent les traces des métiers de la marine, de nombreuses archives sont conservées et plusieurs familles possèdent des objets de ce riche passé. Autant de témoignages que MuséoSeine met savamment en valeur dans cette toute nouvelle exposition où le visiteur est en immersion dans le Quillebeuf d’autrefois, qui conte ses grandes aventures du Moyen-Âge au XVIIIe siècle.

Une véritable immersion dans le passé quillebois

« La richesse de l’iconographie que nous a prêtée Pierre Lair-Frémont nous a permis de reconstituer des décors de scènes du fleuve d’autrefois. Nous avons également confié la réalisation de maquettes à deux paysagistes qui donnent à mieux comprendre les difficultés de navigation sur la Seine avant l’endiguement ou encore le verrou qu’était Quillebeuf. Les conflits entre marins et pilotes, scrupuleusement rapportés dans les notices de procès de l’Amirauté de Quillebeuf ont été interprétés par une troupe, les Caux Médiens, pour la création d’une ambiance sonore au sein de l’exposition », énumère Stéphanie Gobert.

Cette exposition permet aussi la mise en valeur des objets collectés par MuséoSeine cet hiver auprès des familles du territoire en possession de souvenirs de la grande époque de Quillebeuf. « Nous avons été agréablement surpris des retours qui nous ont été adressés ! » Une ancre de secours aux bateaux échoués, une carte ancienne de la Seine, des graffitis sauvés d’une restauration de maison nourrissent ainsi l’exposition temporaire de MuséoSeine qui espère par ce travail, « changer l’image de Quillebeuf l’industrielle » et donner envie au grand public de partir à la conquête du patrimoine maritime de ce village, encore bien visible.

À découvrir jusqu’au 30 novembre 2021 à MuséoSeine.

Infos : 02 35 95 90 13 / musees@cauxseine.fr

Parteger sur Facebook