Image communauté d'agglomération Caux vallée de Seine, CVS
  • Jours fériés de mai 2019 et collecte des ordures ménagères - News - Caux Seine agglo

    Jours fériés de mai 2019 et collecte des ordures ménagères

    Pensez à décaler la sortie de vos poubelles !

    En savoir plus

  • Ciné village 2019 : - News - Caux Seine agglo

    Ciné village 2019 :

    Clique et vote pour ta projection préférée au théâtre romain de Lillebonne !

    En savoir plus

  • L’Hermione accueillie par Caux Seine agglo, du 5 au 7 juin 2019 à Caudebec-en-Caux - News - Caux Seine agglo

    L’Hermione accueillie par Caux Seine agglo, du 5 au 7 juin 2019 à Caudebec-en-Caux

    Programme des animations, infos pratiques…

    En savoir plus

  • Effectuer ses démarches administratives en ligne ? Pensez à l'Espace Numérique Mobile ! - News - Caux Seine agglo

    Effectuer ses démarches administratives en ligne ? Pensez à l'Espace Numérique Mobile !

    Un bus en itinérance à votre service !

    En savoir plus

News : De nouveaux équipements fluviaux à Caudebec-en-Caux

Le 13/06/2018 à 15h00

De nouveaux équipements fluviaux à Caudebec-en-Caux - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

Le lundi 11 juin 2018, Jean-Claude Weiss, président de Caux Seine agglo, Bertrand Bellanger, Vice-Président du Conseil départemental de la Seine-Maritime et Yannick Paturel, Président Directeur Général d’AGIS – SERVIS ont inauguré les nouveaux équipements fluviaux de Caux Seine agglo à Rives-en-Seine, en présence de Bastien Coriton, Maire de Rives-en-Seine, et Président de Caux Seine Tourisme.

Le projet :

Le port de Caudebec-en-Caux est désormais équipé de tout nouveaux équipements fluviaux : un ponton réaménagé, un nouveau ponton privé et des bornes power locks encouragent le tourisme fluvial, moteur du territoire Caux vallée de Seine.

Avec environ 80 000 croisiéristes par an, trois pontons et l’aménagement des bornes power locks, seules en état de fonctionnement en France, Rives-en-Seine se positionne désormais comme l’escale la plus attractive sur la Seine en aval de Paris.

Ces nouveaux équipements fluviaux sont le fruit d’une alliance entre acteurs publics et privés, qui travaillent ensemble au développement du territoire.
Les investissements faits par le secteur public ont amorcé la création d’un écosystème d’investisseurs privés, qui vient compléter l’action publique et déployer le potentiel du territoire.

 

Des aménagements indispensables !

 

Un nouveau ponton

Pour des raisons de sécurité, le grand ponton auparavant en place a dû être remplacé. Dans un souci d’économies, les élus ont décidé d’acheter une barge pour la transformer en ponton d’accostage, comme cela a déjà été fait avec l’autre ponton en place qui était à l’origine le bac 10 naviguant de Saint Nicolas de Bliquetuit à Caudebec-en-Caux.
Le choix s’est porté sur le bateau Jumièges, un bateau habitué à naviguer sur la Seine et dans un état de conservation remarquable.

Des capitaines de bateaux de croisières ont participé à plusieurs réunions de concertation, afin de faire correspondre au mieux le projet aux attentes et aux besoins des professionnels du tourisme fluvial. Ils ont unanimement approuvé le projet et les conditions d’amarrage.

Des bornes power locks : améliorer le confort des passagers et des riverains !

Des bornes power locks, installées aux abords des pontons, permettent la coordination de l’accès aux énergies (eaux, carburant, électricité...) des bateaux accostés. Elles sont aussi une assistance pour le traitement des déchets et pièces usagées (collecte et recyclage).

Ces bornes contribuent donc à l’amélioration de la qualité de vie sur le territoire : elles permettent aux bateaux de s’éteindre et donc de consommer moins d’énergie une fois accostés. Cet équipement s’inscrit ainsi dans la continuité des politiques de développement durable mises en place par la communauté d’agglomération. Il participe également au confort des riverains en luttant contre la pollution sonore : puisqu’ils ont la possibilité de s’éteindre, les bateaux font donc moins de bruit une fois à quai.

Le ponton a été financé à hauteur de 655 000 € par Caux Seine agglo et par une subvention du département de 45 000 €.

Les bornes Power Locks ont été financés par Caux Seine agglo pour 350 000 € et par la société AGIS-SERVIS pour un montant de 162 000 €. AGIS-SERVIS a également investi 1 000 000 € dans la création de son ponton privé.

Parteger sur Facebook